1) Un double laboratoire…

 

Se réunir en travaux dirigés forme un « laboratoire de fait » car, en effet, les expériences effectuées lors de ces travaux dirigés sont des expériences de laboratoire.

 

Toutefois, chacun n’y est que le « laboratoire » de soi-même dans le laboratoire qu’est le groupe de formation et de recherche (au sein du vaste « laboratoire » qu’est la vie…), explorant selon le canevas simple du cours distillé via nos travaux dirigés.

 

Un autre laboratoire, cette fois au sens plein du terme, parce qu’orienté vers des projets spécifiques inhérents à des travaux de recherche, au gré de protocoles d’expérimentation précis, est fondé par les étudiants-chercheurs de la première génération de neuroconnecticiens : le laboratoire général de (macro)neuroconnectique et de microneuroconnectique humaine (LGMH).

 

 

 

2) Laboratoire général de neuroconnectique et de micro-neuroconnectique [1] humaine (LGMH).

 

Ce laboratoire général, s’inscrivant dans une unité de formation et de recherche représentative de notre discipline [2], se subdivise en trois laboratoires spécifiques orientés comme suit :

 

  • un laboratoire de (neuroconnectique et de) micro-neuroconnectique de la réflexion et de la cognition (cognition « créative » ou cogitation) (LMRC),
  • un laboratoire de (neuroconnectique et de) micro-neuroconnectique de l’émotion et de la motivation (LMEM),
  • et un laboratoire de (neuroconnectique et de) micro-neuroconnectique de la perception (sensation et autres mécanismes sensibles) et de l’action (LMPA).

 

 

 

 

 

 

 

[1]    La terminologie « neuroconnectique et micro-neuroconnectique » a prévalue sur celle de « macro-neuroconnectique et micro-neuroconnectique » dont elle sous-tend sémio… logiquement le sens.

[2]    Plus précisément : une unité de recherche – et de formation – spécialisée en neuroconnectique humaine, sachant qu’à terme apparaîtront une unité de recherche – et de formation – spécialisée en neuroconnectique des organismes artificiels, puis une unité de recherche – et de formation – spécialisée en neuroconnectique des connexions entre ces organismes naturels et artificiels, et des organismes naturels génétiquement accélérés.

 

 

 

Copyright : Daniel-Philippe de Sudres pour la création du texte, Serge Lescaroux, Aubry Moret et al. pour sa discussion, rédaction définitive, présentation et diffusion internautique. Dépôt légal 1er trimestre 2016. Loi du 11 mars 1957. Art. L122-415 et L335-2 du code de la propriété intellectuelle.

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Contact